L’entraînement anarchique – Restez en forme sans efforts

Plusieurs méthodes de sport font l’éloge de l’entraînement anarchique.

Voyons en quoi il consiste. Quels sont les avantages et les points négatifs.

Qu’est ce que c’est ?

Il s’agit d’être totalement à l’écoute de son corps. Les séances d’entraînement ne sont pas fixées à des moments précis (jour et heure) pour ne pas apporter de stress physique et psychologique à votre organisme. Si vous ne vous sentez pas bien ou que vous n’avez pas d’énergie, laissez simplement tomber l’entraînement, sans culpabilité, et remettez-le à une autre fois.

Si votre niveau d’énergie et de forme n’est qu’à 50%, ne vous entraînez pas.

Energie basse

Au contraire si vous vous sentez à 100%, peu importe quand, entraînez-vous et donnez tout.

Energie au top

D’où le terme d’entraînement anarchique. Il n’est pas programmé, laisse place à la fantaisie et à l’écoute de soi. Cette méthode va à l’encontre de beaucoup de croyances dans le monde du développement physique. On nous a toujours martelé que la régularité était la clé du succès.

Il semblerait, qu’au contraire, notre organisme réagit de manière très positive à l’anarchisme pour autant que la pratique reste régulière. Pas la peine de lâcher tout entraînement durant trois semaines puis de s’entraîner quotidiennement pendant 10 jours.

# anarchisme dans le programme

Ce modèle va encore plus loin. En plus de proposer des séances à intervalle irrégulier, il met en avant l’irrégularité au sein même de l’entraînement.

Voyons un exemple de programme de musculation.

Vous avez une routine qui est la suivante :

  1. Tractions
  2. Dips
  3. Pompes
  4. Squats
  5. Burpees
  6. Abdos assis relevé de tête
  7. Abdos avec poids sur le torse
  8. Travail des triceps

Voilà un programme composé de huit exercices. A chaque séance vous essayez de faire plus de répétitions. L’entraînement anarchique vous conseille de faire des séries irrégulières et de mélanger l’ordre des exercices tout en restant à l’écoute des réactions de son corps.

Les avantages

  • Pas de risque de surentraînement
  • Absence de stress lié à l’entraînement
  • Peu de risque de blessures (claquages, déchirures…)
  • Grande flexibilité, vous faites une séance quand vous en avez le temps et l’envie
  • Meilleure écoute de son corps et de ses besoins

Les désavantages

  • Manque de régularité et discipline pour certains
  • A trop s’écouter on risque de ne jamais s’entraîner
  • Moins adapté au sport de haut niveau

L’entraînement anarchique, un entraînement de maintien

Personnellement, je vois dans cette manière de s’entraîner un excellent moyen de se maintenir. J’adopte cette méthode durant les mois d’été (juin- fin août). Durant cette période, avec les vacances, il est plus difficile de suivre un programme rigoureux. On est facilement tenté d’aller passer une journée à la plage, puis en soirée de faire un bon barbecue entre amis. Dans ce rythme de vie, plus difficile de vraiment suivre un planning.

L’entraînement anarchique est un excellent moyen de passer l’été tranquillement tout en gardant sa masse musculaire, en régulant son poids et en gardant ses compétences physiques.

Recent Posts

Leave a Comment

CommentLuv badge