Le Complot qui rend gros – à lire absolument

Truc de fou : un type n’a mangé QUE DE LA VIANDE pendant un an.

Je vais vous raconter ce qui lui est arrivé…

Mise en garde :

J’ai décidé de ne plus donner de conseils conventionnels.

Ces conseils qui nous prennent gentiment pour des idiots… et qui ne font rien changer.

Du genre :

Et bien Madame Dupont, votre indice de masse corporelle est de 31..

Il va falloir manger moins de calories et faire plus de sport !

Mais bordel ! Si maigrir ça marchait comme ça tout le monde le ferait !

Moi ce que je vous dis :

C’est que vous allez maigrir en mangeant du bacon, des oeufs, du vrai beurre et même de la crème entière.

Et je suis à 100% sérieux… le pire c’est que c’est même basé sur des dizaines d’études scientifiques !

Mais bon l’industrie céréalière n’a pas intérêt à ce que vous le sachiez.

Depuis 50 ans on est des cobbayes.

Regardez autour de vous….

la santé des gens part dans tous les sens.

L’obésité et le surpoids ont triplé.

Le diabète a augmenté de 300 fois.

Et je ne parle même pas de la consommation de médicaments qui y est associée.

Et si tout ça était volontaire ?

Et si tout ça avait été crée de toute pièce ?

Parce que ça arrange tout le monde.

L’industrie alimentaire vend toujours plus de ses produits.

Et l’entreprise pharmaceutique vend toujours plus de ses médicaments (pour soigner des maladies volontairement crées).

Et si nous avions tous été les sujets de la plus grosse expérience jamais réalisée depuis les années 1970…

Mais que s’est-il passé ?

Années 70 : le désastre !

Je vous dois la vérité.

Dans les années 70, le docteur Key, un docteur qui restera peut-être le pire que l’humanité ait vu a mené une étude « scientifique » sur les graisses saturées.

Conclusion de son étude : les pays qui consomment le plus de graisses saturées ont un niveau de maladie cardio-vasculaires nettement plus élevé.

Hmmmm…. intéressant.

Sauf que…

Ce n’est pas vrai.

Key s’est littéralement foutu de la gueule de tout le monde.

Initialement son étude portait sur 22 pays différents. Et les résultats de son étude ne montraient aucune corrélation entre la quantité de graisses saturées consommées et le nombre d’accidents cardio-vasculaires.

Dans les résultats il y avait de tout :

Des pays qui mangeant beaucoup de gras et qui avaient beaucoup d’accidents cardio-vasculaires et des pays qui mangeaient beaucoup de gras où il n’y avait que très peu d’accidents cardio-vasculaires.

Conclusion objective de l’étude : le gras n’augmente pas le risque de maladie cardio-vasculaire.

Tout ça c’est du bon !

Untitled design (14)

Mais…

Ce résultat ne plaisait pas au Dr. Key.

Il voulait absolument montrer que le gras était méchant et mauvais. Il en était persuadé après tout.

Alors il a modifié son étude pour qu’elle soutienne sa théorie.

Il a volontairement supprimé plus de dix pays de son étude pour ne garder que 7 pays.

Il a gardé les pays où comme par hasard la consommation de gras était élevée au même titre que les accidents cardio-vasculaires.

Et il a réussi son coup !

Chapeau bas monsieur Key !

L’état américain l’a cru. Son étude a fait un bruit énorme. Les journaux ont relayé l’affaire. Tout le monde découvrait la vérité :

Le gras est un démon qu’il faut absolument supprimer.

Et très peu de temps après, les USA mettaient à jour leurs recommandations nationales en terme de nutrition.

C’était en 1975 (environ).

Dès lors, le gras serait banni de notre existence, les produits allégés seraient de mise, et les gens seraient encouragés à adopter une diète riche en sucre et en glucides (pain, pâtes, céréales, farine, riz et patates).

Et vous connaissez la suite…

Le surpoids a triplé.

Evolution du Surpoids (2)

Le diabète a augmenté de 300%.

Et ce n’est guère mieux pour le cholestérol.

Tout ça basé sur une étude fausse.

Et soutenu par l’industrie céréalière bien sûr (ils aiment bien l’argent chez eux…)

Jamais prouvé scientifiquement par la suite (1000 € à gagner pour vous)

Vous aimez les défis.

Je vous propose de gagner 1000 euros.

Le jeu est simple.

Trouvez-moi une seule étude scientifique qui démontre qu’un régime pauvre en graisses et riche en glucides et sucres améliore la santé, diminue la surcharge pondérale et diminue le diabète.

Vous n’en trouverez aucune.

Car ça ne marche pas.

Eviter le gras et manger beaucoup de glucides ça ne marche pas.

En gros, les recommandations mises en avant depuis 50 ans ne marchent pas.

Et tout le prouve :

il y a actuellement 1,9 milliards de personnes en surpoids dans le monde. Partout où les recommandations ont été adoptées.

Même la plus grosse étude de nutrition de tous les temps The Women’s health initiative menée pendant 10 ans sur 49’000 femmes l’a démontré.

Bien sûr, l’industrie et les lobbys ont réussi à étouffer l’affaire.

Manger gras pour maigrir…

Vous savez quoi ?

Ça va vous surprendre.

Actuellement, 50% de mon apport calorique quotidien provient des graisses, 35% des protéines et 15% des glucides (les légumes dans mon cas).

Je mange toujours à ma faim.

Et voilà à quoi je ressemble :

Capture d’écran 2015-05-21 à 09.21.53

Le gras ne fait pas grossir.

Et je maintiens à 13% de masse grasse SANS AUCUN EFFORT.

Il a mangé du gras pendant 1 an !

Accrochez vous bien à votre chaise.

Vilhjalmur_Stefansson

 

En l’an 1906 (oui ça remonte) un type appelé Vilhjalmur Stefansson a fait des découvertes qui vont vous bluffer.

Ce gars était anthropologue de l’université de Harvard.

Et comme tout bon anthropologue, il aime étudier les gens et les tribus.

Du coup il a eu l’idée d’aller vivre un an avec une tribu Inuit primitive dans l’arctique canadien. Autant dire qu’il se les pelait là-bas.

Et il a découvert des trucs de fou.

Les Inuits ont un régime alimentaire particulier.

Du fait des conditions climatiques extrêmes ils ne mangent que de la viande et du poisson toute l’année (y a rien d’autre dans ce coin du monde). Pendant 6 à 9 mois ils ne mangent RIEN D’AUTRE QUE DU CARIBOU, suivi par quelques mois où ils ne mangent QUE DU SAUMON et rien d’autre, et pour finir par un mois où ils ne mangent QUE DES OEUFS.

Les scientifiques ont observé que 70 à 80 % de leurs calories provenaient des graisses animales, notamment de graisses saturées.

Hallucinant !

Et plus surprenant que ça encore :

les inuits ne mangeaient que les parties grasses de leur chasse et pêche. Le gras derrière les yeux et les joues étaient les partie les plus prisées. Venaient ensuite la tête et le cerveau, suivi par le coeur et le foie et finalement…

ce que nous on considère comme le meilleur morceau, le steak, ils le jetaient aux chiens car ce n’était pas des morceau assez gras.

Alors alors…

Est-ce que ces esquimaux du grand nord étaient obèses ?

Non.

Est-ce qu’ils avaient du mauvais cholestérol et des maladies cardiovasculaires ?

Non.

Est-ce qu’ils avaient du diabète ?

Surement pas.

Vilhjalmur Stefansson a dit :

Je n’ai jamais vu une population dans un état de santé aussi bon.

Du coup, après avoir bouffé de la cervelle et du gras pendant un an avec ses potes esquimaux, M. Stefansson a décidé de faire une expérience.

De retour aux USA, il a décidé qu’il allait continuer à manger sur ce même modèle pendant un an tout en analysant son état de santé.

Pendant 1 an, il n’allait manger rien d’autre que de la viande et de l’eau.

Tous les experts l’ont mis en garde : il jouait avec sa santé. Certains ont même prédit qu’il allait mourir.

Alors Stefansson a mangé de la viande pendant un an. Mais quand je vous dis de la viande, c’est vraiment toutes les parties d’un animal.

Il mangeait le cerveau, la moelle et le foie. Pour cette raison il n’a pas développé le scorbut comme certains le pensaient.

Et pour s’assurer d’avoir du calcium il suçait des os comme le faisaient les esquimaux Inuits.

Au terme de cette année et de dizaines de batteries de tests les conclusions sont tombées.

Stefansson était dans un état de santé impeccable. Absolument rien n’indiquait qu’il ne souffre d’un quelconque déséquilibre.

Et du coup comme c’était un personnage assez particulier, il a décidé de continuer à manger come ça pour le reste de sa vie.

Il a vécu 82 ans en parfaite santé.

Je pense que cette expérience (une parmi de nombreuses) fait réfléchir.

Il semble évident que le gras n’est pas mauvais (Stefansson en mangeait 70 à 80% de son apport calorique).

Il semble évident que les graisses saturées ne posent pas de problème pour la santé (à ne pas confondre avec graisses trans qui elles sont dangereuses).

Il semble évident qu’une consommation élevée de glucides et de féculents n’est pas nécessaire (patates, céréales, riz, pain, pâtes).

Tout montre que le régime alimentaire actuel n’est pas sain.

Et je me demande comment la science peut s’entêter à ignorer de telles évidences !?

Heureusement il y a des rebelles.

Il y a le mouvement paléo qui prend de l’ampleur.

Il y a le travail du Dr. Atkins qui a eu de la portée.

Il y a la Suède qui est devenu le premier pays à adopter de nouvelles recommandations alimentaires nationales pour inciter la population à manger gras et pauvre en glucides.

Il a les sportifs Novak Djokovic et Kobe Bryant qui ont adopté un modèle alimentaire pauvre en glucides.

Il y a de plus en plus de gens intelligents qui refusent de suivre le troupeau. C’est génial.

Evidemment je ne te dis pas de te bourrer de viande, ça serait stupide. Mais par contre il existe des solutions intermédiaires géniales.

Je vous en parlerai prochainement.

 

Recent Posts
Showing 2 comments
  • Kevin
    Répondre

    Wow, Chris !

    Superbe article.

    Entièrement d’accord avec toi. Je mettrais juste un petit frein quant à la consommation de viande.

    Tu me connais, je suis pro-viande. Mais il faut admettre que la viande qu’on trouve de nos jours dans le supermarché… B’a, on sait plus trop d’où elle vient.

    Honnêtement, je pense que t’as trouvé un style d’écriture qui te convient parfaitement, ça a été une lecture vraiment cool !

    Continue comme ça ;)

    - Kevin
    Kevin Articles récents…Comment Muscler Ses Bras : Le Meilleur ExerciceMy Profile

    • Chris
      Répondre

      Ouais je na recommande à personne de manger trop de viande.

      Après le blé moderne avec 40 chromosomes et du gluten… pas sûr que sur le long terme ça soit mieux. Et c’est sans compter les herbicides, pesticides et engrais que tu trouves dans ta pomme.

      L’idéal ça resterait de bouffer du poisson sauvage, du gibier des forêt et d’avoir son potager dans chez soi avec des légumes bio… en plus idéalement faudrait manger toutes les parties des animaux pour ne pas manquer de collagène et certaines vitamines.

      Un peu complexe haha

      –Chris

Leave a Comment

CommentLuv badge